Galeries Photo

Méthodes apicoles

Notre démarche dans la gestion des colonies est permaculturelle : limiter le plus possible les intrants et valoriser le plus possible les sortants. Notre priorité est l’abeille et non la production de miel.

-* Comment limite-t-on les intrants ?

    • Nous laissons les abeilles construire leur propre cire (aucun achat de cire gaufrée, pose d’une fine amorce de cire d’opercule sur les cadres)
    • Nous n’utilisons pas de traitements anti-varroa rémanents : nous avons choisi les acides organiques et les huiles essentielles.
    • Nous ne nourrissons quasiment pas nos colonies : nous limitons le nourrissement aux cas exceptionnels de disette dans la ruche et utilisons dans ce cas des recettes biodynamiques.
    • Nous construisons nos propres ruches (modèle Warré) avec du Douglas local acheté en scierie varoise. Nous n’utilisons pas de peinture pour nos ruches mais seulement de l’huile de lin.
    • Nous limitons nos besoins en carburant en ne transhumant les ruches qu’une fois par saison. Cette transhumance vers la montagne, dans des cultures biologiques ou en sauvage, est pour l’instant nécessaire durant l’été, trop aride dans le Var, en attendant que nos plantations mellifères permettent une sédentarisation (projet à long-terme).
    • Nous récupérons les pots de miel vides rendus par nos adhérent-e-s.
    • L’association choisit de travailler préférentiellement avec l’espèce locale (Apis mellifera mellifera ou abeille noire).
    • Afin de perturber le moins possibles nos colonies, nous limitons au maximum les visites.
    • Nous limitons le nombre de ruches a un petit cheptel d’une cinquantaine de ruches. Notre objectif est d’être l’an prochain autonomes en essaims (l’année 2016 ayant été catastrophiques, nous allons racheter une quinzaine d’essaims au printemps à notre ami Sam, apiculteur bio dans le Verdon).

-* Comment valorise-t-on les sortants ?

    • En ne jetant rien et en créant des produits artisanaux de qualité à partir des produits de la ruche et en les faisant découvrir à nos membres. La propolis pour la teinture-mère, la vieille cire pour les bougies et les encaustiques, la cire d’opercule pour les savons, baumes et crèmes.

L’association n’est pas figée sur une méthode apicole conventionnelle définie. Elle a lancé la création d’un groupe de travail sur l’apiculture alternative, composé d’une dizaine d’apiculteurs amateurs et professionnels qui se réunit pour débattre sur nos visions et sur des thématiques précises, débouchant sur une amélioration continue de nos pratiques au rucher.

Nos pratiques sont détaillées en toute transparence tout au long de l’année dans nos newzzzletters"Le Murmure des Abeilles".


FAIRE UN DON DEVENIR MEMBRE
Coordonnées

Association Bzzz
Chemin des Especores
Route de Bras
83170 Tourves

Tel : 06 68 07 17 17

E-mail : contact@bzzz.fr

Siège social : Mairie de Tourves 1, place de l’Hôtel de Ville 83170 Tourves

Facebook

Retrouvez-nous sur Facebook :
https://www.facebook.com/assobzzz